Galerie Marie-Hélène Bou

Galerie & Expertise, Tableaux anciens et modernes

Exposition Eudald de Juana, Kouta Sasai, Jean-François Gambino, Valérie de Sarrieu, Hilary Hoyland, John Hoyland

du 3 juillet au 18 septembre 2021


Eudald de Juana

Eudald de Juana est un jeune sculpteur Catalan de 33 ans au parcours impressionnant, il a étudié les Beaux-Arts à l’université de Barcelone, puis pendant 3 ans à l’Académie de Florence, où il a obtenu le premier prix de sculpture en 2015. Il y est ensuite devenu professeur de sculpture.

Il a donné des cours de sculpture dans différents pays (Canada, Pérou, Turquie, Thaïlande…etc.).

Depuis 2015, ses sculptures enrichissent la collection du Musée d’art moderne de Barcelone, et en 2019, le Musée de l’Empordà a consacré une exposition importante de ses dernières œuvres.

Eudald est un sculpteur figuratif qui est convaincu que la maîtrise de la technique est indispensable pour représenter formellement les idées.

Ses œuvres sont construites avec de solides bases classiques, mais déjà il a su créer un style personnel très sensible, émotionnel, ou la part du rêve et de l’imaginaire nous transporte dans un univers étonnant, rempli d’humanité.


Jean-François Gambino

Jean-François Gambino est un sculpteur animalier qui vit en région Parisienne, il découvre la sculpture en 1997, avec Chantal Adam qui lui montre la technique particulière de la Terre cuite et des patines faites de pigments naturels. Il met toujours en avant cette volonté d’une exécution rapide des animaux qu’il modèle. C’est cette spontanéité de réalisation qui traduit le mieux la force, l’énergie vitale et souvent intuitive de l’animal. Les attitudes singulières flirtent avec la réalité ; une vie émane des postures statiques.

Déjà très connu dans le monde de la sculpture animalière, il obtient le prix de la fondation Sandoz en Suisse , ainsi qu’en 2020 le prix de la David SHEPHERD FOUNDATION.

Il a aussi collaboré pour des pièces exclusives avec la maison Christofle, l’ours Baribal, fondu en argent massif, et avec Chanel pour une pièce de haute Joaillerie, l’esprit du lion, en or massif.


Kouta Sasai

Kouta Sasai est un peintre Japonais, qui vit à Nara, où, jeune garçon, il a été capturé par l’énergie des anciennes sculptures en bois « Unkei », des figures de guerriers sacrés dans le temple Shin-Yakushi. Il a appris son métier sous la tutelle de l’artiste/enseignant Hiroshi Noda.

Ce qui est remarquable dans le travail de Sasai, c’est que l’attrait distrayant de la technique ou de la capture du «beau» a tendance à ne pas le distraire de son objectif principal, qui est plus concerné par une rencontre plus ascétique avec l’existence. Il semble y avoir une concentration très patiente et pure dans son travail alors qu’il cherche à évoquer une essence plus profonde de ce qu’il voit devant lui.

Sasai travaille dans l’atmosphère calme d’un studio japonais traditionnel en bois sur l’île de Miyajima, près d’Hiroshima, où, à des moments plus calmes, on voit des cerfs sauvages errer dans les rues de son village. Tout en utilisant des sujets japonais, le travail de Sasai s’exprime à travers une technique de peinture occidentalisée hautement accomplie avec un flair expressif et un œil pour la richesse des couleurs.


Valérie de Sarrieu

Valérie de Sarrieu est une artiste peintre française qui vit et travaille entre Toulouse et Saint-Gaudens. Pendant six années, elle s’est consacrée à la restauration de peintures murales de monuments français, au nombre desquels : les cathédrales de Cahors et Albi.

Licenciée en histoire de l’art, elle a suivi les 4ème et 5ème années des Beaux-arts de Toulouse et complété sa formation dans les années 90 auprès de Robert Thon et Maurice Mélat. Aujourd’hui, elle travaille essentiellement sur la peinture dite  » Sur le motif ». Elle résume ainsi sa démarche: « travailler l’accueil, la réceptivité du lieu, de l’instant lumière et sa restitution la plus simple et juste possible ».


Hilary Hoyland

Hilary Hoyland est une peintre d’origine Anglaise, formatrice et artiste diplômée de la prestigieuse école Camberwell Arts school de Londres. Coloriste avant tout, humble et passionnée, elle permet au spectateur de ressentir devant ses toiles ; une énergie immense, palpable au premier regard.

Artiste de son temps, on peut lire dans son regard une envie de scruter l’art figuratif et de restituer les couleurs de la nature, de se laisser envouter et fasciner par la nature humaine et toutes ses émotions, une envie de prendre tout ce que lui donne la vie.


John Hoyland

John Hoyland est un peintre d’origine Anglaise. Il a obtenu une licence aux Beaux-Arts de Londres ; Camberwell. Installé dans le lot dans les années 80. Il peint sur nature, dans un style impressionniste, des paysages Lotois empreints de lumières, sur des toiles de grands formats. Les grands formats lui permettent de s’exprimer plus librement et de répondre à la plénitude de la nature. Il est aussi professeur de piano à l’école de musique de Figeac.  

« Les Impressionnistes ont ouvert la porte à la lumière du jour, c’est pourquoi je les aime. J’aime aussi la force du clair-obscur de Rembrandt, Constable, où il y a une expressivité qui est proche de la musique allemande… Je suis sensible au sens du rythme et du mouvement chez Tintoret, à la justesse et pureté de Piero, sans parler de l’intimité de Bonnard, ou de Vuillard… Cela juste pour dire que je ne suis pas en train de recréer un tableau impressionniste. Il y a une construction ou une organisation quasi musicale : les cellules thématiques et rythmiques, les contrastes et l’unité… Peindre, c’est un peu comme composer un morceau de musique ».

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2021 Galerie Marie-Hélène Bou

Thème par Anders Norén - Mentions Légales - Politique de confidentialité